Aller le contenu

Au fait, avec quoi j’écris ?

Ulysses est un logiciel d’écriture disponible sur Mac, iPhone et iPad. Il propose une interface épurée et vous laisse maitre de votre créativité. Il a remporté le Apple Design Award en 2016, le prix de la meilleure application 2013 et 2015. Plusieurs sceaux de qualité qui ont attiré mon attention.

J’aime écrire et pour m’exprimer, j’avais besoin d’une application qui réponde à mes exigence. Application puissante, solide et avec une excellente interface utilisateur. J’ai donc pu mettre les mains sur Ulysses grâce à Rebekka Honeit du service communication et marketing.

Pourquoi ai-je choisi Ulysses ?

Le fait qu’il se concentre sur l’écriture en laissant le formatage de côté fut pour moi le meilleur argument. Il se présente comme une page blanche (ou différente couleur en fonction du thème appliqué) et votre seul compagnon va être le “markdown”. Il faut connaitre un peu, mais il n’y a rien de compliqué, en plus ce n’est absolument pas obligatoire. Succinctement, il s’agit d’une syntaxe qui existe sous forme de formule (25) qui vous permet de ne pas avoir à aller sur les onglets afin d’appliquer le texte en gras, italique ou souligné (entre autres). En clair, vous pouvez formater votre contenu sans utiliser votre souris.

Comment je l’utilise ?

C’est très simple. Ulysses intègre un tableau de bord. Cette barre latérale configurable par l’utilisateur sert à la fois de fenêtre de statistiques et d’outil de navigation. Elle permet aussi d’afficher les commentaires, d’avoir une vue d’ensemble des médias et d’utiliser un outil avancé de vérification du texte, du style et de la grammaire.

Il s’agit d’une interface à trois volets. J’utilise ma “LIBRARY” qui recense tous mes projets d’écritures. Puis ma “SHEET LIST” qui est en fait ma liste de projet une par une et enfin “EDITOR” ou j’écris. J’utilise tous les outils nécessaires comme le correcteur intégré qui me permet de vérifier l’orthographe, grammaire, les figure de styles et la typographie. Je visualise le rendu final et j’exporte.

Ma fonctionnalité préférée reste la fenêtre de statistiques. Avant d’écrire, j’établis un “objectif de mot” en fonction du sujet qui se traduit par “au moins” “au plus” “à peu près” puis le nombre de mots. Si j’atteins l’objectif, la barre passe au vert. Je respecte votre temps et j’ai tendance à écrire des choses sans fioritures et l’indicateur de “temps moyen de lecture” et mon meilleur ami. Par exemple, cet article à un indicateur de 2 minutes 12 secondes actuellement.

Pour organiser mes idées, j’utilise Ulysses pour ce blog, mais aussi afin d’écrire des articles sur les jeux video pour thmmagazine. Tout est rangé à l’aide de tags, de mots clés et de catégories. Tout a été créé par mes soins avec un logo à choisir dans la bibliotheque Ulysses.

La synchronisation

J’ai utilisé plusieurs éditeurs. Word, Pages, Notepad, mais comme je dispose des plusieurs appareils susceptibles d’être utilisé pour écrire, il me manquait la synchronisation. Parfois j’ai des idées ou des choses que j’aimerais ajouter à mes textes, mais il me manque le support. Avec Ulysse disponible sur Mac et iOS je peux utiliser mon iPhone ou iPad n’importe où grâce à Handoff. Tout ce que j’écris est stocké dans le cloud et la synchronisation est immédiate. Vous pouvez même utiliser Dropbox.

L’exportation

Une fonctionnalité dont je ne pourrais plus me passer est l’exportation. Quand vous disposez d’un blog, écrire avec l’éditeur intégré à la plateforme s’avère souvent compliqué. Maintenant je peux directement exporter dans WordPress, Ghost ou encore Medium (à l’époque ou j’utilisais Medium). L’exportation automatique est possible en ePub (pour créer des magnifiques livres numériques), HTML, PDF, RTF ou encore DOCX.

Ulysses est livré avec plusieurs styles d’exportation prédéfinis pour tous les usages. En passant du look manuscrit à un style professionnel en PDF, tout est là et si ce n’était pas assez, des nouveaux styles sont disponibles sur le site. La Prévisualisation en direct est même possible.

Il s’agit d’une partie de ce que Ulysses propose et surtout que j’utilise au quotidien. Ulysses est aussi capable de hierchiser vos travaux, le mode “focus”, ajouter des liens, images, notes, utiliser des filtres, attacher directement le contenu à google drive, iBooks, notes via le menu de partage iOS.

C’est gratuit ?

Ulysses fonctionne avec un abonnement à 5,99 € par mois ou 49,99 € à l’année. Le tarif étudiant est valable uniquement pour 6 mois renouvelable à 11,99 par mois (soit 2 € par mois). J’ai essayé beaucoup d’éditeur de texte mais Ulysses est mon favoris. Si vous êtes blogueur, écrivain, journaliste ou même si vous aimez juste écrire, ne passez pas à coté d’Ulysses (utilisez l’essai gratuit).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.